Chocolats fourrés à la pâte de coing

Publié le par Edith

Samedi, sur mon marché, on m'a fait cadeau de quelques coings sauvages et parfumés. J'aime la pâte de coing, cette sucrerie hivernale facile à faire a embaumé ma cuisine toute la matinée. En faisant mes courses j'ai trouvé dans une fouillerie une petite chocolatière pas chère et je me suis donné bonne conscience en l'achetant me disant qu'en cette période de fêtes elle me faciliterait la vie pour faire mes chocolats. L'un amenant l'autre, ma pâte de coing cuite, j'ai eu envie d'essayer mon nouveau jouet. Et voilà comment l'idée des chocolats fourrés à la pâte de coing a germé dans mon esprit.

Pâte de coing parfumée à la cannelle

Ingrédients

  • 1 kg de coings
  • 700 g de sucre cristal
  • 2 jus de citron
  • huile
  • 2 bonnes c à café de cannelle

Couper les coings, les frotter avec le jus d'un citron, les placer dans le panier d'un cuit vapeur ou d'une cocotte minute avec un fond d'eau et faire cuire 40 minutes. Sortir les morceaux de coing et les réduire en fine purée, ajouter le sucre et 1 jus de citron. Mettre cette purée dans une casserole, chauffer en mélangeant jusqu'à ce que la pâte épaississe et se décolle des bords de la casserole. La pâte doit être assez ferme. Ajouter la cannelle en mélangeant bien. Verser la pâte dans un plat huilé en égalisant la surface, utiliser plusieurs plats en mettant dans chacun une couche de pâte d'environ 1 cm d'épaisseur. Mettre au frais pour 5 heures au moins. Découper en carrés et roulez ces carrés dans du sucre cristal. La pâte de coing se conserve environ 1 semaine au frais.


Chocolats_fourr_s_p_te_de_coing

Les chocolats fourrés à la pâte de coing


Ingrédients pour 2 plaques

  • 200 g de bon chocolat noir de couverture
  • pâte de coing

Fondre le chocolat au bain marie ou dans la chocolatière comme moi. Verser le chocolat dans les alvéoles. Retourner le moule et récupérer le trop plein de chocolat. Racler les bavures de chocolat et retourner les moules sur 2 baguettes chinoises sur le plan de travail. Laisser durcir un peu le chocolat. Retourner les moules, racler si utile les bavures pour avoir des fonds de chocolats nets. Remplir chaque alvéoles d'un peu de pâte de coing encore molle à l'aide d'une petite cuillère ou d'une poche à douille. Mettre au frais un petit moment pour que la pâte de coing et le chocolat durcissent. Sortir du froid. Fermer le fond des chocolats avec le reste de chocolat fondu. Mettre au froid jusqu'à durcissement complet. Attention au démoulage, les chocolats fourrés sont toujours plus délicats.


Verdict : la chocolatière est très pratique pour maintenir le chocolat à bonne température

Les chocolats :  Heu !! ben!! désolé mais c'était trop bon  on a tout mangé


impr

Imprimer la recette

Commenter cet article

Marie Cuisine 12/12/2007 12:01

Tu m'étonnes que c'était trop bon ?!!Très réussis, en tous les cas. Bisous, Marie

Chris 06/12/2007 09:38

Super bonne idée!Il me reste un peu de pâte de coing...j'ai trouvé comment l'utiliser!

isabelle 02/12/2007 23:27

tout ce que j'aime !! en plus, tes chocolats sont magnifiques 1

Julie 02/12/2007 20:23

oups mauvais pseudo ^^

Edith 02/12/2007 20:22

heureusement que je t'ai dit de rien acheter avant Noel hein.........rrrrrrrrrr.......