Raie sauce beurre et câpres

Publié le par Edith

La raie est un poisson que j'aime beaucoup, la bête n'est pas avenante au premier abord mais sa chair fine, ferme et fondante est un vrai délice. Je n'en trouve pas souvent chez mon poissonnier surtout à un prix plus qu'abordable de 9.90 euros le kilo et du coup c'est sans hésiter qu'elle est passé dans mon panier puis sur ma table de ce vendredi pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Raie sauce beurre et câpres

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 aile de raie 600/800 g pelée de préférence
  • 100/125 gr de beurre
  • 5 cuilléres à soupe de vinaigre
  • 3/4 cuillères à soupe de câpres au vinaigre
  • persil haché, sel si utile

Laver l'aile de raie à l'eau claire et la placer dans une grande casserole d'eau froide, ajouter le vinaigre, porter à ébullition et écumer, diminuer la source de chaleur et laisser pocher 15 minutes environ ( l'eau ne doit pas bouillir ). Egoutter la raie et enlever la peau qui se détache facilement. Faire fondre le beurre dans une poêle, verser y les câpres qui ne doivent pas rissoler mais juste réchauffer ( le beurre ne doit pas noircir ). Mettre la raie dans la poêle, laisser réchauffer une ou deux minutes tout en arrosant de beurre
Disposer l'aile de raie coupée en deux sur les assiettes, saupoudrer du persil haché, servir bien chaud.

En accompagnement les pommes vapeurs s'harmonisent très bien avec la raie mais un riz nature convient aussi parfaitement.

La raie, si elle est bien cuite, est très facile à manger car il suffit de faire glisser délicatement son couteau le long de son cartilage pour que la chair se détache en filaments. La même opération de l'autre côté du cartilage en la retournant et hop le tour est joué donc pas d'excuses pour la cuisiner .

A savoir : faites peler la face rugueuse de la raie par votre poissonnier mais gardez la peau de l'autre côté ce sera facile à peler après cuisson et cela maintient bien le poisson pendant la cuisson.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
De quoi faire le plein de vitamines!
Répondre
C
Voilà l'un de mes poissons préférés, surtout cuisiné de cette façon. J'aime pas les arêtes !!!
Il est vrai qu'à ce prix là, on ne se fait pas prier
Répondre
P
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement
Répondre
M
Tu m'as convaincue Edith. Si mon poissonnier en a, ce sera notre souper de samedi soir! Ta photo est très alléchante...
Répondre
E
Contente de vous avoir donné envie et plaisir, je pense que vue son poids en effet elle devait être un peu trop cuite mais c'est un poisson qui le supporte bises
M
Mon poissonnier en avait mais beaucoup plus petite que la tienne. Elle devait peser aux environs de 500 g. Je l'ai préparée selon ta méthode et elle était délicieuse, sauf qu'à mon avis, elle était trop cuite, probablement à cause de son poids. Merci pour cette belle recette, à refaire encore!
E
Super tu me diras, bises